Nous sommes aux Bœufs de Pâques à Baraqueville.

lycee rignac boeufsLes acteurs de la filière bovine sont à Baraqueville les 4 et 5 avril, rencontre incontournable, de notoriété nationale, rassemblant une grande diversité de races. Comme chaque année, nos élèves sont sollicités pour apporter leur aide au bon déroulement de cette foire rassemblant  400 animaux jugés et dont les meilleurs sont vendus aux enchères. Mais connaissez-vous l’origine des foires des Boeufs de Pâques?
Les agriculteurs travaillaient avec des attelages de boeufs qui étaient particulièrement choyés puisqu’ils constituaient la force motrice de la ferme. Meilleur foin, meilleure place à l’étable, ils travaillaient du printemps à l’automne, l’hiver leur apportant un repos pendant lequel ils s’engraissaient. C’est alors que les bouchers visitaient les étables, recherchant les bœufs dignes d’être présentés pour Pâques. Ils devaient être dociles sous le joug pour défiler lors d’un cortège situé entre le dimanche de la Passion et celui des Rameaux et annonçant ainsi la fin du Carême; ils devaient être aux formes rebondies, promesse de bonne viande à déguster pour Pâques dans un monde où la viande, et encore plus la viande rouge, était réservée à une minorité aisée. Les bœufs choisis faisaient la fierté et la tristesse de leur propriétaire, fierté de l’éleveur et tristesse de s’en séparer …  sentiment que seul, un éleveur peut connaître.
Aujourd’hui, cette tradition, revisitée, s’inscrit dans les stratégies d’identi­fication et de labelisation développées dans le cadre de l’ensemble de la filière-viande.

 

Share This Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *