Car la parole n’est pas l’unique moyen de communiquer …

Bac PaysageL’oral du rapport de stage approche et pour certains le premier entretien d’embauche: il faudra être convainquant! Dans cet objectif, travailler les gestes, postures et déplacements est important. Durant le premier trimestre, les élèves de Terminale se sont entraînés grâce aux techniques théâtrales. Avec le chorégraphe Philippe Ducou, ils finissent le programme de façon originale, en créant un spectacle de danse pour montrer quelque chose, accepter d’être vus et prendre ainsi confiance en eux. Philippe Ducou, professionnel du spectacle, travaille habituellement avec des troupes de danseurs, met en scène des spectacles en Allemagne, en France ou au Japon. Rencontré grâce à  l’association « Derrière le Hublot » de Capdenac, Philippe Ducou a accepté de « descendre en Aveyron » à l’idée d’approcher Soulages. « Il y a un lien secret entre les oeuvres de Pierre Soulages et le mouvement dansé: c’est celui de l’acte poétique, porteur d’énergie, qui donne envie de toucher, caresser, suivre les lignes et atteindre ainsi son propre chemin intérieur ». Voilà donc le fil conducteur de la création menée par les terminales: lier peinture et danse à travers des mouvements, gestuelle dont ils sont à la fois acteurs et spectateurs.
Après deux jours d’atelier mi-mars, le travail se poursuivra mercredi 2, jeudi3 et mardi 14 avril. La première représentation aura lieu mercredi 16 avril à Rodez, à 15h, escaliers du musée Soulages, ensuite le 21 mai esplanade du Lycée et le 22 mai au Zénith de Toulouse dans le cadre du Festiv’. Ce projet, soutenu par le musée Soulages, est cofinancé par le Conseil Régional.

Share This Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *