Une nuit d’angoisse…

Transformation-du-loup-garou-a-la-pleine-luneUn homme d’une vingtaine d’années, brun aux yeux marron,venait d’ emménager dans l’immeuble d’en face, il paraissait d’une étrangeté comme un homme qui allait se faire exécuter. Je ne me doutais de rien.

Le lendemain matin, en passant ma tête par la fenêtre, je vis l’homme qui mangeait de la viande au petit déjeuner et il avait l’air de se régaler. Le soir, en revenant de l’école, je l’observais comme un chasseur traquant sa proie. Mais la nuit de la pleine lune, un hurlement très impressionnant me réveilla. Je regardai par la fenêtre et je vis le voisin se transformer, des griffes sur sa main poussaient. Ses vêtements se déchirèrent et des poils poussaient le long de son corps . Je n’en croyais pas mes yeux : mon voisin, un loup garou ! Il s’en alla en sautant de sa fenêtre (au moins cinq étages) et il s’enfuit en courant.

Le lendemain, je racontai cette histoire à mon ami mais il ne me cru pas. Je décidai alors de tuer ce loup garou. Je allai à la bibliothèque afin de trouver des renseignements : le loup garou peut mourir lorsqu’il est touché par une balle en argent en plein coeur. Le soir de pleine lune, qui se trouvait être également le jour d’ Halloween, il partit de l’immeuble et je le suivis discrètement.

Il se retourna à plusieurs reprises mais ne me vit pas. Puis il vint vers moi et la j’eus franchement peur… Je trouvai un arbre et je me mis derrière et ne bougeai plus. Près de l’arbre, il ramassa quelque chose qui était tombé quand il marchait et il continua sa route. Au bout d’un moment, il s’arrêta et se cacha derrière un buisson près d’une route à côté des maisons et moi je me mis peu plus loin. Au bout de cinq minutes, je vis un groupe d’enfants déguisés qui venait vers lui. Le peur m’envahit. Mon voisin sortit de son buisson et sauta sur les enfants. Quelle agitation, les enfants fuyaient dans tous les sens pour échapper à ce monstre. Tout-à-coup, il se mit à rire et ouvrit un grand sac contenant toutes sortes de friandises…Les enfants repartirent heureux et moi rassuré mais un peu honteux de m’être fait avoir…

Auteurs: Sylvain et Baptiste , en classe de 4èmeIMG_6771

Share This Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *